VITRAIL EGLISE STE RADEGONDE LA VINEUSE             COUCHER DE SOLEIL SUR LA RESERVE DE MARSAIS (février 2018)    L'église de Marsais  aire de jeux marsais

UNION NATIONALE DES COMBATTANTS
MARSAIS SAINTE RADEGONDE – Section 134


Cette année 2018 a été marquée par les cérémonies du centenaire de l'armistice de 1918 qui marquait la fin du conflit armé, mais ne signifiait pas la fin des souffrances des familles en deuil, ni des blessés plus ou moins graves. Le traité de Versailles signé en juin 1919 mettait, certes, un point final à la première guerre mondiale, mais il contenait en germe les causes de la deuxième guerre mondiale. Le "diktat" de Versailles allait être habilement exploité par les nationalistes, en particulier les nazis, le traité avait créé les conditions d'une marche vers la revanche qui entraina à nouveau le monde dans la guerre en 1939.

Quelques dizaines d'années plus tard, malgré toutes les promesses faites, tous les efforts prodigués par certains, notre monde compte encore aujourd'hui nombre de zones géographiques où les combats font rage, où l'insécurité et la misère règnent. Pas un continent n'est épargné, pas même l'Australie.

Notre pays, la France, a eu son lot d'épisodes terroristes, dont, entre autre, celui de mars 2018, avec l'assassinat du colonel Arnaud BELTRAME, à l'occasion duquel la section UNC a demandé à la municipalité de bien vouloir perpétuer le souvenir de ce héros en donnant son nom à un lieu de notre commune. Cette demande, signée par tou(te)s les adhérent(e)s de notre section a été prise en compte lors du conseil municipal du 28/03/2018 : "Les élus ont été très attentifs et sensibles à ce courrier, et se donnent le temps de réflexion sur la façon de faire vivre sa mémoire et son exemple". Il ne reste plus qu'à concrétiser cet engagement.

Cette année encore, nos porte-drapeaux, se sont déplacés (avec quelques adhérent(e)s) pour le devoir de mémoire en participant, aux commémorations, aux obsèques de camarades et aux "remises de drapeaux". Ils en sont très sincèrement félicités et remerciés.

Les drapeaux de nos anciens des guerres de 14-18 et de 39-45 ne sont pas ou pratiquement plus utilisables. Un seul drapeau pourrait rappeler les sacrifices relatifs à ces deux époques, aussi, l'achat d'un nouveau drapeau sera à l'ordre du jour de notre prochaine assemblée générale. La difficulté est d'ordre financier, pour payer une partie du drapeau quelques adhérents vont procéder au ramassage/vente de ferraille et batteries. Si vous en possédez et souhaitez en faire don, merci de nous le faire savoir.

La section devrait avoir le plaisir de recevoir un nouveau Soldat de France : Désiré Christ à compter du 01/01/2019.

N'hésitez pas à assister, nombreux, aux commémorations du 08 mai et du 11 novembre accompagnés de vos enfants ou petits enfants comme lors du centenaire de l'armistice.

C. GUILLOTEAU Président de la section 134